Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eimata Va'a

Eimata Va'a

Menu
Canaries Lanzarote

Canaries Lanzarote

Canaries Lanzarote
Canaries Lanzarote
Canaries Lanzarote
Canaries Lanzarote

Chaud  show à Puerto Calero 

 

 

On est bien à Puerto Calero, le seul port de Lanzarote où nous ayons trouvé de la place .

 

Pendant quelques jours nous avons visité cette île étonnante  essentiellement volcanique où rien ne pousse sans l’intervention de l’homme .

On reste admiratif devant ces champs de cailloux  où chaque pied de vigne est entouré d’un muret pour retenir l’eau et et atténuer les agressions du vent : Le vin blanc de Lanzarote est excellent.

 

Ici l’urbanisation a été maîtrisée sur les conseils de César Manrique :pas un immeuble de plus de 2 étages , les constructions s’intègrent harmonieusement dans ce paysage lunaire. Tout est propre pas un papier parterre , pas un mégot de cigarette , pas de panneau publicitaire .

Vraiment on est bien à Lanzarote , mais voilà il faut partir, et là je commence à me demander comment on va sortir du port. On est tout au fond entre le môle extérieur et les pontons . Pas question de faire un demi tour et je ne sens pas trop la marche arrière sur 200m avec des bateaux  de chaque côtés . Je fais part de mes craintes à Florence, qui me répond tout naturellement : t’inquiète pas je vais le faire .

 

Je me retrouve aux haussières , avec un pare battage à la main pour amortir le choc quand inévitablement ça va toucher . Et là Flo amorce sa marche arrière , le bateau se met dans son axe et ne s’en écarte pas , comme s’il avait senti qu’il devait filer droit .

 

Mais quand même avec un vent traversier et en marche arrière avec le fardage du cata !

On atteint enfin l’avant port et Flo nous fait un demi tour en douceur , tout ça sous l’œil d’abord goguenard voire inquiet , puis amusé et enfin admiratif des équipages des bateaux que nous n’aurons même pas effleurés. ! 

 

Quand même  c’était chaud.